Les Brouilleville en vadrouille

Le Grand Tour 2019

Rechercher
  • Le Grand Tour 2019

Australie | Melbourne

Mis à jour : 23 avr. 2019

Le bout du monde... "the land down under".


Ça y est, nous y sommes. Au moment de planifier notre grand tour 2019, nous avons fait plusieurs détours. Nous avons eu plusieurs envies, nous avons feuilleté plusieurs guides. Avant d'en dessiner les grands traits, nous avons tergiversé entre plusieurs formules : un séjour de 6 mois au même endroit (en Australie) pour s'y immerger complètement, une visite de l'Afrique, en commençant par le sud puis en remontant par la côte est, une visite de l'Asie (Thaïlande, Cambodge, Viêt Nam, Malaisie), ou encore une visite de ces endroits qui nous plaisent tant en Europe. Notre grand tour 2019 ressemble finalement à un peu de ceci, un peu de cela et pas du tout d'Afrique (partie remise!).


Pour la portion australienne, nous avions prévu répondre à ce besoin de nous "installer ailleurs". Pas de grande vadrouille, pas de traversée de l'Australie bord en bord. Quoique cela était très tentant (encore plus maintenant que nous y sommes!), et que ce plan se serait traduit en des tonnes et des tonnes de kilomètres à s'en mettre plein les yeux, nous avions planifié un séjour australien découpé en deux villes, Melbourne et Sydney. Nous avions envie de les découvrir, de les investir, d'avoir presque le sentiment d'y habiter.


Jusqu'à maintenant, ce choix nous a permis d'avoir des repères, de revenir sur nos pas aux endroits qui nous plaisent, d'avoir un vague souvenir de ce à quoi peu ressembler un quotidien - mais ailleurs. Le programme scolaire s'en porte plutôt bien d'ailleurs!


Nous sommes donc à Melbourne depuis plusieurs jours. Nous nous y sommes posés dans un appartement si confortable que nous nous sentons presque à la maison. Ou serait-ce cette ville qui nous fait sentir si bien ? Chose certaine, à Melbourne, il fait bon vivre. Les gens sont extrêmement gentils et nous servent des "Hi Mate" et des "Thanks bud" fort sympathiques.


D'ailleurs, le premier soir, Xavier a fait des courses in extremis et il a eu une grande conversation avec la caissière de l'épicerie, qui s'est mise à faire des recherches pour lui sur son propre téléphone cellulaire. Dans notre IGA de Montréal (car il y en a ici aussi!), nous n'avons pas du tout la même dynamique avec les caissiers/caissières que nous croisons plusieurs fois par semaine et qui nous saluent à peine ... Vraiment gentils donc, les gens de Melbourne, et ce, partout où nous sommes passés.


Et nous avons évidemment bien arpenté la ville, où l'automne s'est installé. Après les virées à grandes gouttes de sueurs en Asie, les balades sous le soleil de Melbourne, avec un ciel tout bleu et une température variant de 18 à 30 degrés Celsius, nous ont beaucoup plu, tout autant que cet air automnal pur et frais.


Nous avons donc été inactifs sur ce site depuis quelques jours, mais pas moins en vadrouille pour autant. Voici un condensé des derniers jours des Brouilleville à Melbourne, à travers ces quartiers que nous avons tant aimés.


Prahan - notre quartier


Nous avions choisi un appartement excentré, pour des raisons budgétaires (!), et cette décision nous a permis de découvrir un très joli quartier, rempli de petites maisonnettes, de parcs, de restos et de commerces. Un quartier où nous aurions envie d'y vivre quoi.


Henri s'y est senti tout de suite chez lui ...



Une balade dans le coin de Chapel street a de quoi combler tous les goûts et regorge de ruelles enjolivées par les artistes, sans oublier la très jolie Greville street.


Les enfants ont adoré "aller jouer au parc" et Annie en a profité pour faire du jogging dans le grand parc juste à côté, le Albert Park Lake. Un parc où les cygnes noirs côtoient toutes sortes d'autres espèces aviaires. 


De notre appartement, nous n'avions qu'à prendre le tram pour aller au centre-ville en une petite quinzaine de minutes ou partout ailleurs où nous voulions bien aller. Et le tram, c'est comme le métro, mais en mieux ! On voit la lumière du jour et les attraits de la ville, il y en a à toutes les 5 minutes, c'est un peu cher, mais tellement charmant !



St-Kilda - le quartier voisin (ou la plage !)


C'est assez incroyable d'avoir accès à la plage à 10 minutes de tram / 30 minutes de marche. Nous y sommes donc retournés plus d'une fois, pour y explorer davantage les petites rues de St-Kilda, dont la fameuse Acland street, ou seulement pour y faire des piques-niques et des balades sur la plage.


Un jour, Annie et Delphine ont d'ailleurs fait une grande balade depuis la plage de St-Kilda et se sont rendues à la plage voisine d'Elwood. Cette balade aura duré presque 1h30 au final et les filles se sentaient "hippies" car elles étaient parties pieds nus - c'est que la plage de St-Kilda se termine, elle cède le pas à la marina de St-Kilda, puis à une piste cyclable, et enfin on retrouve la plage de Elwood ...


Sur la plage de St-Kilda, nous y avons vu de superbes couchers de soleil, en se rendant vers la jetée où une colonie de petits pingouins s'est installée. Une fois le soleil couché, la magie opère. Les petits pingouins sortent de l'eau et montent sur les rochers pour traverser la jetée. Un soir, nous avons d'ailleurs dû nous mettre de côté pour céder le pas à un petit pingouin qui a traversé la jetée à quelques centimètres de nous!


À St-Kilda, il y a aussi le célèbre Luna Park. Ce parc d'attractions emblématique a ouvert ses portes en 1912 et il a capté l'attention des enfants dès notre première virée à St-Kilda. Si Henri n'a pas demandé 10 fois par jour pour y aller, c'est qu'il ne l'a jamais demandé ... 



Nous avons attendu le moment parfait : le dimanche de Pâques. Nous avions vu qu'il y aurait une chasse aux cocos. Pas moins de 30 000 cocos en chocolat ont été distribués durant le week-end de Pâques. Delphine et Henri ont eu leur part, grâce à papi la barbichette qui trouvait l'idée d'une chasse aux cocos au Luna Park trop sympathique pour passer à côté (merci encore Yvon!).


Nous avions attendu avant d'y aller et nous avons été bien gâtés. Des chocolats, oui, mais des manèges un peu vintage, tous accessibles pour les enfants (ils sont grands maintenant!), et des tonnes de fous rires, de l'audace et beaucoup de courage: nous avons fait TOUS les manèges, même le Power surge !!! Enfin, "nous" exclut Xavier car il a été achevé de façon assez inexplicable après le doublé Enterprise et Spider... Ah oui! Il ne faudrait pas passer sous silence qu'au Luna Park, on retrouve les plus vieilles montagnes russes en bois du monde, the Great Scenic Railway, qui datent de 1912 et qui nécessitent un conducteur (!) qui fait tout le trajet debout (!) pour freiner aux endroits requis ...ça brasse un brin!


CBD - Central Business District (centre-ville)


Le centre-ville de Melbourne est un endroit où il fait bon s'y perdre. Et, fait intéressant, tout le centre-ville fait l'objet d'une Free Tram Zone, nous pouvons donc y circuler sur toutes les lignes de tram, gratuitement ! Les enfants nous ont demandé pourquoi nous n'avons pas de tram à Montréal puisque c'est si génial. Nous leur avons indiqué qu'il y en a déjà eu, que ça a été acheté par une compagnie automobile puis ensuite, c'est disparu, étrangement... 


Nous sommes donc allés plusieurs fois au centre-ville, débutant souvent nos balades à la très jolie Flinders Station, juste en face de Federation Square.


Et puisque nous étions en plein Melbourne International Comedy Festival, l'équivalent du Festival Juste pour Rire, nous avons eu la chance de voir plusieurs prestations à Federation Square.


Cette belle place comprend une série de bâtiments dont des musées, gratuits ! Nous avons visité avec grand intérêt le musée sur les peuples aborigènes (Koorie Heritage Trust) et avec tout autant d'intérêt - et une forte expérience interactive ! - le musée du cinéma (ACMI). Ce dernier nous a permis d'apprendre sur l'image, la naissance de la télévision, le cinéma, les arts visuels et de vivre quelques expériences captivantes !


Nous avons également adoré les ruelles du centre-ville, qui sont de véritables musées urbains. Nous avons fait la street art walk, laquelle nous a menés au magnifique Queen Victoria Market. Nous y avons fait plusieurs emplettes et dégusté de délicieux Dim Sims, une spécialité australienne d'inspiration chinoise. Ça bouche un coin !


Pour la postérité, il faut quand même souligner notre visite imprévue de l'Université RMIT, où Delphine a eu un l'appel : elle veut y étudier nous a-t-elle dit ! C'est vrai que cette université - publique -  est située sur un superbe site et, qui sait, nous reviendrons peut-être à Melbourne autrement dans un avenir pas si loin.


East Melbourne, Southbank et South Yarrah


Lors de nos virées au centre-ville, nous avions l'habitude d'apporter notre lunch avec nous. Nous avons donc fait plus d'un pique-nique dans les parcs de Melbourne, aux abords du centre-ville. L'un d'eux a d'ailleurs suivi notre visite du Captain Cook's Cottage. Il s'agit de la maison des parents du célèbre explorateur James Cook, qui se trouvait en Angleterre et qui a été achetée par un australien. Elle a été démolie brique par brique puis reconstruite dans le superbe Fitzroy Gardens, qui mérite vraiment une balade car il renferme diverses attractions.


Un autre pique-nique a été fait sur le bord de la rivière Yarra, ce qui a permis aux enfants de jouer dans un parc fabuleux et de faire une jolie balade.


Cette balade nous a menés à l'enceinte du gigantesque Melbourne Criquet Ground (où nous sommes d'ailleurs allés voir un match - voir la publication d'Henri). Puis, nous avons poursuivi vers le Melbourne & Olympic Parks. Nous y avons vu toutes sortes d'installations sportives, des courts de tennis aux arénas, tout y était !


Henri se régalait et c'est sur ces sites qu'à un moment, nous ne savons trop pourquoi, Delphine nous a lâché un "ça me fait penser à Québec". Ah bon, vraiment ??


Complètement endiablés par notre balade, nous avons eu l'idée de rentrer à notre appartement à pieds. Donc nous avons traversé une série de parcs, dont celui abritant le Shrine of Rememberance, monument en hommage aux soldats ayant péri lors de la première guerre mondiale. Ce site nous a permis de faire un cours aux enfants sur les guerres et d'entendre leur questionnement si vrai et si naïf "mais pourquoi fait-on la guerre, c'est cruel !!" nous a laissé sans réponse. Pourquoi en fait ?


Fitzroy et Collingwood


Un autre pique-nique a précédé notre balade dans les quartiers de Fitzroy et Collingwood. Nous avons eu un bon moment sur les pelouses du Carlton Gardens.


Puis nous avons marché dans les rues de Fitzroy, d'un style très "mile-end", avant de nous rendre vers Collingwood où nous voulions observer une murale peinte par Keith Haring dans les années 80.


la voici la murale de Keith Haring.

Nous avons trouvé plus que la murale... Nous sommes tombés sur un chapiteau fascinant : le Melba Spiegeltent. Un coup de tête plus tard, nous étions assis dans ce superbe chapiteau tout en bois et en miroir, ayant été construit il y a plus de 100 ans, pour y voir le spectacle Bubblegum Cabaret. Une belle folie qui nous a fait rire et sourire !! Nous avons eu cette impression de nous retrouver au centre d'une foule de parents et enfants de Rosemont. Un déjà vu ...


South Melbourne


Notre dernière journée nous a permis d’admirer une fois de plus les abords de la rivière Yarra et de découvrir - un peu - le joli quartier de South Melbourne. Nous avons eu l’âme un peu triste de nous dire que ça y est, c’est la fin pour Melbourne...



Nous quittons demain pour Sydney, en espérant y vivre d'aussi belles aventures !




0 vue
 
 

Contactez-nous

 

©2019 Les Brouilleville en vadrouille (avec l'aide de Chad Gourville).